Vuelta a Colombia : Simon grand animateur de l’étape reine !

Avec le maillot blanc de « meilleur étranger » sur les épaules, Simon s’est offert une belle journée à l’avant de la course lors de l’étape-reine de ce Tour de Colombie 2017 avec une arrivée en côte à près de 3500 mètres d’altitude (!!!). Une journée d’offensive finalement mal payée puisqu’il a perdu son maillot blanc dans le dernier kilomètre des 165 au menu de cette journée de folie.

En parlant de folie, justement, Simon évoque presque un coup de folie pour expliquer son attaque : « On savait que la journée serait terrible avec près de 5000 mètres de dénivellation sur l’étape et une montée finale de 50 kilomètres pour passer de 800 à 3500 mètres », raconte Simon, « mais je pense que suis un peu fou et j’ai attaqué dès le kilomètre zéro, profitant de ma position en première ligne au départ grâce à mon maillot blanc… D’abord à trois, nous avons été rejoints par quatre autres coureurs après environ 45 minutes. Nous avons bien collaboré pour prendre jusqu’à 9 minutes 30 d’avance ». Une avance qui se réduira à 4 minutes dans le premier col pour remonter à 8 minutes 30 au pied de la terrible montée finale. « Dans cette ultime ascension, il y a un mec qui est sorti assez vite – trop vite – derrière je me suis rapidement retrouvé seul en poursuite avant qu’un coureur me rejoigne de l’arrière, un petit grimpeur colombien que je ne pensais pas pouvoir accompagner longtemps… mais à ma grande surprise c’est lui qui n’a pas pu suivre et je suis revenu sur le mec de devant pour me retrouver seul en tête… Un moment incroyable avec la foule qui m’encourageait avec des « Allez le Suisse »… Un bain de foule incroyable ! Avec l’euphorie de ces encouragements et ma bonne forme j’ai vraiment cru que la gagne ou au moins un top 10 était possible, mais voilà c’est revenu de derrière et dans le dernier kilomètre je ne suis pas parvenu à défendre mon maillot blanc face au retour du Tessinois Badilatti. » Si le résultat est donc un brin décevant au final, Simon n’en perd pas le sourire : « Une belle journée de vélo ! 5h30 de course à l’avant, une arrivée à 3500 mètres… Une pure folie ! Maintenant il va falloir récupérer car la suite ne sera pas simple non plus ! »

Après cette 4ème étape, où il se classe finalement 45ème, Simon pointe au 50ème rang du classement général à 9’42 » du Colombien Aristobula Cala.

Site officiel :  http://federacioncolombianadeciclismo.com/

FB_IMG_1501911973669

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *