Tour des Flandres U23 12.04

 

 

 

Première manche de coupe des Nations espoir, le Tour des Flandres s’est déroulé hier à Oudenaarde. Disputée par équipes nationales, cette classique longue de 165 kilomètres est très particulière car elle est jonchée de nombreux monts et secteurs pavés dont voici le détail :

 

11 km – Zone de pavés: Varentstraat (2000 m)
20 km – Côte 1: Kluisberg (925 m – Gem. 6,8% – Max. 14,5%)
28 km – Côte 2: Knokteberg (1100 m – Gem. 8% – Max. 13%)
38 km – Côte 3: Muziekbos (600 m – Gem. 6,6% – Max. 8%)
46 km – Côte 4: Pottelberg (1300 m – Gem. 6,5% – Max. 7,5%)
64 km – Côte 5: Guilleminlaan (2600 m)
88 km – Côte 6: Valkenberg (540 m – Gem. 8,1% – Max. 12,8%)
96 km – Côte 7: ‘t Hostellerie (1275 m – Gem 5,1% – Max 9%)
105 km – Côte 8: Molenberg (463 m, 300 m pavés) – Gem. 7% – Max. 14.2%)
107 km – Zone de pavés: Kerkgate (3000 m)
114 km – Zone de pavés: Kattenberg (1200 m)
126 km – Côte 9: Steenbeekdries (700 m pavés) – Gem. 5,3% – Max. 6,7%)
129 km – Côte 10: Taaienberg (530 m, 500 m pavés) – Gem. 6,6% – Max. 15,8%)
133 km – Côte 11: Eikenberg (1200 m pavés) – Gem. 6,2% – Max. 10%)
137 km – Zone de pavés: Kattenberg (1200 m)
149 km – Côte 12: Steenbeekdries (700 m (pavés) – Gem. 5,3% – Max. 6,7%)
152 km – Côte 13: Taaienberg (530 m, 500 m pavés) – Gem. 6,6% – Max. 15,8%)
156 km – Côte 14: Eikenberg (1200 m pavés) – Gem. 6,2% – Max. 10%)
160 km – Zone de pavés: Kattenberg (1200 m)

L’enchaînement de ces difficultés et les routes étroites qui rendent le positionnement au sein du peloton capital ont rendu la course et les coureurs très nerveux. Les chutes ont été très nombreuses tout au long du parcours (sur 6 coureurs de mon équipe, 3 ont chuté lourdement !).

120414/ Ronde Van Vlaanderen/ Beloften/

La chute de Stefan Küng lors de l’emballage final !

 

L’équipe Suisse avait fière allure sur le papier avant ce Ronde 2014, les 6 coureurs présents étaient compétitifs et motivés. Grâce à la présence de Stefan Küng et Gabriel Chavanne, nous possédions 2 coureurs d’expérience capables de jouer la gagne.

120414/ Ronde Van Vlaanderen/ Beloften/

Tom Bohli, Simon Pellaud, Lars Schnyder, Thery Schir, Stefan Küng et Gabriel Chavanne

Le départ fut comme souvent tendu et rapide jusqu’à ce que l’échappée matinale prenne le large. Une fois cette échappée de cinq coureur parti, le peloton calma son allure et ce jusqu’à l’approche du Molenberg, premier mont pavé de la journée qui précède l’entrée sur le circuit final. C’est en effet à partir de ce moment que la course se décanta, car ce circuit est très difficile et redouté. Malgré les bonnes sensations, j’ai été victime de mon mauvais placement lors du premier enchaînement des monts pavés sur le circuit. Quelque peu distancé par le gros du peloton j’ai réussi à garder mon calme et à l’entame du dernier tour, le groupe dans lequel je me trouvais à pu réintégrer la tête de course.

120414/ Ronde Van Vlaanderen/ Beloften/A partir de ce moment-là, ayant bien compris mon erreur je n’ai plus quitté les dix premières positions du groupe. Bien m’en à pris car après le dernier enchaînement Taaienberg/Eikenberg le peloton se scinda en plusieurs morceaux et une vingtaine de coureurs dont Stefan Küng et moi avons pu prendre le large.
À quatre kilomètres de la ligne d’arrivée, le 2ème groupe était pointé à dix secondes seulement. Après une courte discussion avec mon coéquipier, qui tenait à faire le sprint, j’ai décider de me sacrifier pour lui et de rouler afin d’empêcher le retour du groupe qui était lancé à notre poursuite. Après avoir donné tout ce qu’il me restait pendant 3 kilomètres, je me suis écarté sous la flamme rouge. Malheureusement tout ne se passa ensuite pas comme prévu. Une grosse chute vint entacher le sprint final et empêcha Stefan d’obtenir un résultat. Je parvins pour ma part à l’éviter de justesse et je termine à la 11ème place.

Résultats : http://www.procyclingstats.com/race/Ronde_van_Vlaanderen_Beloften_2014

Au final, je me montre très satisfait de cette course. Elle faisait partie des objectifs que j’avais annoncés dès le début de saison. J’ai pris beaucoup de plaisir à pouvoir lutter contre les meilleurs coureurs espoirs du moment. J’espère maintenant pouvoir profiter de cette bonne dynamique sur compétitions à venir !

*Photos : Marc Van Hecke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *