Tour de Taïwan perturbé par la grippe

Premier gros objectif de sa saison, le Tour de Taïwan ne s’est pas forcément déroulé comme espéré pour Simon Pellaud : « Dès le début de l’épreuve je me suis senti grippé« , explique Simon, « je n’ai jamais retrouvé les sensations qui étaient les miennes en arrivant ici. J’avais vraiment des sensations moyennes et je me suis retrouvé en difficulté en montagne. Lors de la 3ème étape, déjà en difficulté en raison de cet état grippal, j’ai du attendre mon équipier Felix Baron, porteur du maillot de la montagne, suite à une crevaison en descente. Après avoir perdu une bonne minute, nous avons manqué le bon coup.« 

Si tout ne s’est pas passé comme prévu, Simon peut tout de même retirer du positif de sa deuxième participation au Tour de Taïwan : sa participation à l’échappée du jour lors de la première étape où, dernier rescapé de la fugue, il n’est s’est fait reprendre qu’à trois petits kilomètres de l’arrivée pour occuper la 3ème place du général provisoire, mais aussi la belle réussite de son coéquipier Cameron Piper, 2ème de la 4ème étape.

Jeudi, au moment de tiré le bilan après la dernière étape, Simon restait toutefois mitigé : « Encore une fois cette dernière étape a été une journée de souffrance, toujours en raison de la grippe. Seul l’adrénaline des derniers kilomètres et de la préparation du sprint pour notre sprinter Martin Laas a pu réveiller quelques sensations. Maintenant, retour dans mes montagnes colombiennes pour deux semaines avant la prochaine échéance, le Tour de Thaïlande. »

IMG-20180314-WA0002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *