Tour de Franche Comté

Le tour de Franche Comté, long de 4 jours est ma première course à étape de la saison. Le profil extrêmement escarpé ne correspond pas vraiment à mes caractéristiques. C’est pourquoi je vais profiter des 5 étapes au programme afin de peaufiner ma condition pour les objectifs des prochaines semaines. Malgré tout il va sans dire que je vais tenter de me mettre en évidence sur les étapes les plus accessibles et pourquoi pas tenter de prendre une échappée un jour. Voici le site de l’organisateur :
http://www.tourdefranche-comte.fr

 

 

1ère étape :

étape 1Comme souvent sur  une course à étape, le premier jour fut très nerveux et les attaques incessantes car aucune équipe n’a pris la responsabilité de la contrôler. Longue de 130 kilomètres, cette étape était, sur le papier, la moins difficile de la semaine. La pluie a fait son apparition après 40 kilomètres environ et ne nous a plus quitté jusqu’à l’arrivée. J’ai décidé d’essayer de profiter des conditions difficiles pour m’échapper. Très actif pendant toute la course, la réussite ne m’a pas accompagné et la bonne échappée de 8 coureurs est sortie sans moi à 35 kilomètres de l’arrivée. Je termine dans le peloton à la 25ème place à 1 minute du vainqueur du jour. Malgré la déception de ne pas avoir pu prendre le bon coup, je me suis rassuré un peu quant à ma forme après ma coupure. En effet, ces dernières semaines les sensations n’étaient pas au top. La quantité impressionnante de pollen présente dans l’air n’y était certainement pas pour rien !

2ème étape : étape 2

Le profil de la 2ème étape faisait penser à une course de côte, avec comme seule réelle difficulté du jour la terrible ascension finale du Mont d’or, plus haut sommet de Franche Comté. C’est dans tout naturellement que je me suis mis au service de mon collègue-grimpeur Temesgen Teklehaimanot (qui a pris la 8ème place de l’étape). Après l’avoir replacé au pied du dernier mur, je termine à mon rythme dans les forts pourcentages du Mont d’Or.

3ème étape :

étape 3

Le profil de cette étape était peut-être celui qui me parlait le mieux. Mon objectif était de m’accrocher dans les 2 premières difficultés de la journée et de tenter quelque chose dans le final, ou même d’attendre le sprint. Mis en difficulté par le rythme élevé imprimé dans les deux premières côtes, j’ai tout de même pu m’accrocher pour rester au contact du peloton. Mal placé, il m’a par contre été impossible de lutter pour prendre l’échappée qui est sortie à 50 kilomètres de l’arrivée. J’ai donc tout misé sur une arrivée groupée. Mais l’équipe de l’Armée de Terre, du leader Romain Combaud n’a pas pu reprendre le groupe de 8 coureurs présent à l’avant. C’est dommage car l’arrivée en faux plat montant me convenait bien. Je prends malgré tout la 15ème place de l’étape.

4ème étape :

étape 4

C’est les jambes lourdes après l’étape du matin que je prends le départ de ce contre la montre en côte. Peu habitué à ce genre d’effort, j’effectue la montée à mon rythme et termine à environ 2 minutes des meilleurs grimpeurs.

5ème étape :étape 5

L’étape reine de ce Tour de Franche Comté regroupait quelques-uns des fameux cols des Vosges : le Ballon d’Alsace ou encore la Planche des Belles Filles. Mon objectif sur cette étape était de rester aux côtés de notre grimpeur Temi, 10ème du classement général avant le départ de l’étape. C’est chose faite jusqu’au pied de l’avant dernière difficulté de la journée. Je termine ensuite tranquillement l’étape au sein d’un petit gruppetto.

Bilan : 

Je tire un bilan mitigé de ce tour. J’y suis en effet venu après une coupure afin de reprendre la compétition et de me préparer pour la suite de la saison. Cet objectif est plus qu’atteint à la vue des nombreuses heures de selle effectuées. Je suis par contre un peu déçu de ne pas avoir pu saisir ma chance sur les deux étapes qui me convenaient. Ma 15ème place le 3ème jour est loin de me satisfaire. Cette première course à étape de la saison était malgré tout à mes yeux une bonne préparation pour Paris Roubaix U23 qui se tiendra dimanche 1er juin.

Un commentaire sur “Tour de Franche Comté”

  1. Antoine Debons dit :

    Top préparation pour Roubaix! Vivement!!
    Go Pellaud !

Répondre à Antoine Debons Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *