Tour d’Azerbaïdjan : « Ce sera dur de jouer le général, mais j’espère jouer ma carte sur une étape. »

LogoTour

Simon est arrivé en Azerbaïdjan vendredi afin de préparer le Tour d’Azerbaïdjan (UCI 2.1) qui s’élancera ce mercredi 3 mai de la capitale Bakou pour cinq jours de course. Destinée aux seuls U23 lors de sa création en 2012 (une édition d’ailleurs remportée par l’ancien vainqueur du Prix des Vins Henri Valloton Youcef Reguigui), elle est ouverte aux professionnels depuis 2013. En 2014 c’est le Russe Ilnur Zakarin qui s’y était imposé, une année avant de remporter le Tour de Romandie, alors que le Slovène Primoz Roglic, vainqueur de la dernière étape du Tour de Romandie 2017 dimanche à Lausanne, avait remporté l’édition 2015. L’an dernier c’est l’Autrichien Markus Eibegger s’y était imposé.

IMG-20170501-WA0008

Sur ce qui sera sa deuxième course par étapes de la saison après le Tour de Taïwan, Simon espère surtout briller sur l’une ou l’autre étape : « Les 2ème et 4ème étapes sont très difficile s avec des profils très accidentés, ce sera donc difficiles pour moi de viser le classement général », explique-t’il, « Je pense donc surtout viser des étapes en courant à la fois de manière agressive mais aussi avec intelligence. Mon rôle au sein de l’équipe pourra aussi varier, si l’étape semble promise au sprinter je serai là pour aider Edwin Avila, mais j’ai aussi envie de pouvoir jouer ma carte !  Je pense notamment à la dernière étape qui se courra sur le parcours des championnats d’Europe 2015 où j’avais pris part, en vain, à l’échappée… J’ai une revanche à prendre sur ce parcours. »

IMG-20170501-WA0003

Arrivé sur place quatre jours avant le départ, Simon s’est en tout cas bien acclimaté même si les conditions frôlent parfois l’aventure en terrain inconnu : « Ici tout est différent de chez nous, les routes sont peu nombreuses et le trafic assez important ce qui n’est pas simple pour s’entraîner. Jusqu’à la course nous ne sommes pas loger à l’hôtel, mais dans les bâtiments de la fédération d’Azerbaïdjan à côté de leur vélodrome national. C’est un peu le système D pour l’organisation des repas et de la mécanique ! Mais je me sens assez bien et me réjouis vraiment de courir ! Le parcours du Tour promet d’être intéressant, très venteux et propices aux bordures presque tous les jours. Cela me convient bien, j’ai envie que cela soit dur ! »

Page facebook du Tour d’Azerbaïdjan : https://www.facebook.com/TourdAz/ 

IMG-20170501-WA0006

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *