Chute à l’entraînement

Victime d’une vilaine chute hier à l’entraînement en montant (!) Le col du Julier dans les Grisons, je vais devoir observer quelques jours de repos forcé. Diagnostic : rupture partielle du tendon subscapulaire, muscle déchiré et fissure latérale soupçonnée de la clavicule. La préparation de ma fin de saison et donc de mon stage chez Team IAM Cycling sont donc fortement perturbés. J’espère malgré tout pouvoir remonter sur mon home-trainer d’ici 2-3 jours et sur la route d’ici une semaine.

IMG_20140812_103930

De 53km/h à 0 en … 1 seconde

10380842_10204685417754586_1366059468331919710_o

Gp St Étienne, Annemasse Belgarde et retour 29-30.03

2 courses importantes pour moi étaient au programme ce weekend. Tout d’abord le GP Saint Étienne Loire samedi, puis Annemasse Belgarde et retour dimanche. Ces deux courses au profil très difficile furent l’occasion de me tester réellement sur des parcours difficiles comprenant plusieurs ascensions et surtout de voir si les derniers symptômes de ma maladie avaient enfin disparus.

GP Saint Étienne Loire :

Profil St Étienne

Profil St Étienne

Sur ce parcours plutôt casse-pattes (2200m de dénivelé), il était important d’être placé en tête du peloton durant toute la course. Je me suis donc appliqué à rester dans les 20 premières positions tout au long du parcours, en particulier sur le sommet du grand prix de la montagne, car le vent pouvait y être dangereux. Finalement, cette course se joua plus dans la descente que dans les bosses, car sur ces routes plutôt étroites les équipes sur-représentées comme Roanne, Chambéry ou St Étienne créaient des « barrages » ce qui permettait aux groupes de prendre le large. Je profitais donc de cette situation à tous les tours pour tenter de m’extirper du peloton. La 3ème tentative fut la bonne et un groupe de 40 coureurs environ s’est détaché durant le troisième des cinq tours. La course s’est ensuite décantée dans la principale et dernière difficulté de la journée. Il ne m’a presque rien manqué pour suivre le groupe de contre qui arrive pour la 5ème place, et je termine à la 15ème place finale.

Je tire un bilan très satisfaisant de cette course, la première de la saison où j’ai trouvé le niveau qui est mien, et où j’ai pris du plaisir à pouvoir peser sur la course. De plus il ne m’a pas manqué grand chose pour finir tout devant !

1920522_608302092587734_2015613968_n 1975152_608302042587739_1501845075_n

Annemasse Belgarde et retour :

annemasse

Profil Annemasse Belgarde et retour

Cette course fut pour moi en revanche un peu plus difficile. En effet, il m’a été impossible de pouvoir lutter avec les hommes en forme et les purs grimpeurs après les nombreux efforts consentis la veille.  Une échappée importante est partie dans les premiers kilomètres de course, heureusement nous étions représenté grâce à mon jeune coéquipier Manuel Rudaz. J’ai donc passé un début de course plutôt tranquille. Ensuite, l’enchaînement des difficulté m’a confirmé que je ne pourrai pas peser sur la course aujourd’hui. J’ai donc décidé de me mettre au service de mon collègue Roland Thalmann très en forme ces derniers weekend, que j’ai replacé au pied de la dernière difficulté, avant de me relever et de terminer dans un gruppetto.

10154330_608302212587722_1054596020_n

Ce weekend de compétition était le dernier avant d’atteindre mes premiers objectifs de la saison. Je vais en effet participer ces prochains weekend au Prix des Vins Henry Valloton à Fully, course organisée par mon club, ensuite au Tour des Flandres espoir ainsi qu’à la Côte Picarde manche de coupe des nations, avant d’enchaîner avec Liège Bastone Liège et le Giro del Belvedere, course internationale en Italie.

À très vite

Simon

Bilan 1ère partie de saison

Je me suis dit qu’il serait intéressant de varier un peu les articles que je poste sur mon site. C’est pourquoi ces prochaines semaines je vais vous faire partager d’autres types d’articles, comme par exemple des bilans intermédiaires comprenant mes sensations et ressentis sur le vélo, la description d’une semaine type d’entraînement, présentation de matériel ou encore mes habitudes nutritionnelles etc.

 

 

 

Voici donc, pour commencer, un petit bilan que je tire après une première partie de saison que je qualifierais de moyenne. En effet, jusqu’à présent j’ai toujours été présent aux avants postes, mais sans me sentir véritablement en pleine possession de mes moyens. Exception faite peut-être de la 1ère épreuve au Maroc. Toutes les autres courses m’ont laissé un goût d’inachevé, tant au niveau du résultat que des sensations.

K

Les raisons sont à mon avis diverses, premièrement, j’ai été passablement malade depuis la reprise (une semaine de grippe et une semaine et demi de gastro-entérite). Il m’a été plutôt difficile de récupérer de ces moments difficiles, et comme vous pouvez l’imaginer, il est très difficile de pouvoir être réellement compétitif en étant diminué physiquement.
Une deuxième raison est le fait que la totalité des courses auxquelles j’ai participé se sont toutes soldées par un sprint massif et que jamais encore, par manque de dénivelé, une véritable sélection n’a pu être crée. Heureusement pour moi, la course de ce weekend à Wittenheim était la dernière du genre. En effet toutes les prochaines épreuves prévues à mon calendrier comprennent de nombreuses difficultés. Et que se soit sur Troyes Dijon dimanche prochain, sur le Gp de St Etienne ou sur Annemasse Bellegarde le suivant, il ne sera plus possible de se cacher.
Malgré ce début de saison où résultats et sensations se font encore attendre, je reste positif et attends avec impatience mes premiers vrais objectifs qui vont arriver rapidement ces prochaines semaines. Je me réjouis d’ores et déjà de vous faire partager ces prochains rebondissements.

A bientôt

Simon

GP Cham 26.05

Bonsoir,

Pour mon retour officiel à la compétition après plus d’un mois de pause dû à un refroidissement, j’ai eu la chance de prendre une superbe 2ème place au GP de Cham ( course nationale élite faisant partie du Tour de Suisse Cup). Après avoir pris la décision de me couper du vélo durant quelques jours afin de me guérir sérieusement, j’ai repris les entraînements avec une grande motivation et ce résultat en est la récompense. Le déroulement de la course s’est passé comme suit : après 10 kilomètres seulement, nous sommes 6 à être sortis avant d’être repris par quelques coureurs ce qui a fait monter l’échappée à 12 coureurs. C’est à 3 tours de la fin après le ravitaillement, que  j’ai décidé d’attaquer, Oleksandr Polivoda ( équipe Atlas) m’a suivi et Silvan Dillier  (équipe BMC Développement) est revenu quelques instants plus tard.

échappé en compagnie de Silvan Dillier

échappé en compagnie de Silvan Dillier

Dans les deux dernières bosses,  j’ai fait le rythme, car j’étais un peu fatigué et j’avais peur qu’un ou l’autre de mes compagnons d’échappée tente d’attaquer. A deux kilomètres de l’arrivée j’ai tenté ma chance à nouveau dans un faux plat montant, mais Dillier était très fort et il est revenu. La victoire s’est donc jouée au sprint. C’est seulement sur la ligne d’arrivée que m’a devancé Silvan Dillier. Cette 2ème place me satisfait amplement, après le mois difficile que je viens de vivre. Un résultat est toujours bon pour le moral, et  je me réjouis de la suite de ma saison. Le prochain objectif que je vise sont les Championnats Suisses U23 à Gippingen le 8 juin. Mais avant cela, je participerai dimanche 2 juin à une nouvelle manche du Tour de Suisse Cup, GP Kirchdorf.

2ème place derrière Silvan Dillier à Cham

2ème place derrière Silvan Dillier à Cham