De retour aux affaires! et présent pour le 51ème GPV !

De retour aux affaires… et présent pour le 51ème Prix des Vins Henri Valloton !

Après un gros coup d’arrêt, début février, avec une blessure au coude qui l’a contraint à rentrer de Colombie, où il s’entrainait, pour se faire opérer en Suisse. Simon Pellaud va pouvoir débuter sa saison 2017 en fin de semaine prochaine à l’occasion du Tour de Taiwan (UCI 2.1) qui se courra du 26 au 30 mars.
« L’opération s’est bien déroulée », explique Simon Pellaud, « j’ai rapidement pu reprendre l’entraînement sur le home-trainer. Ces dernières semaines j’ai accumulé près de soixante heures sur le rouleau et de nombreuses séances de physiothérapie. Depuis quelques jours j’ai pu recommencer à sortir sur la route et tout s’est bien passé, je retrouve mes sensations et ne ressens plus de douleur au coude ! ». Le coureur de Chemin s’envolera pour Taiwan le mardi 21 mars pour rejoindre son équipe du Team Illuminate : « Je me réjouis de retrouver enfin l’équipe, de recevoir tout mon matériel, mais surtout de disputer notre première grosse course de la saison à l’occasion de ce Tour de Taïwan. »
Au retour d’Asie, Simon Pellaud effectuera un petit crochet par la Suisse, afin de terminer sa rééducation avant de rejoindre les USA pour la suite de son programme. Il en profitera pour disputer les deux épreuves « élites » romandes du printemps : le Prix des Vins Henri Valloton, le 2 avril à Fully, et l’Enfer du Chablais, le 9 avril à Rennaz. « Je suis très heureux d’avoir pu m’arranger pour courir le Prix des Vins Henri Valloton », explique Pellaud, « c’est la course de mon club, le VC Excelsior de Martigny, et j’ai toujours eu particulièrement à cœur d’y faire quelque chose de bien. Je sais toutefois que ce sera difficile au lendemain ne mon voyage de retour depuis Taïwan, mais je m’en réjouis ! ». Après cette parenthèse helvétique, il disputera quatre courses aux USA avant un retour en Europe pour le Tour d’Azerbaïdjan du 3 au 7 mai.

17309322_10212820937977507_5321433822731591781_n

 

Sport Première spécial cyclisme à écouter ou ré-écouter (dès 1h05) !! 

https://www.rts.ch/play/radio/sport-premiere/audio/sport-premiere?id=8434484

Julien TaramarcazDaniel Atienza et moi étions en live hier soir de 20h à 21h pour discuter cyclisme avec Patrick PatAtra Délétroz !

Opération et Come-Back

Bonjour,
quelques nouvelles de mon état de santé! Mon opération lundi 13 s’est très bien déroulée. Après 2 nuits passées à l’hôpital, j’ai pu rentrer à la maison pour récupérer plus tranquillement des effets de la narcose et commencer à travailler à la rééducation du mouvement de mon coude.

16938561_1327603877303856_7510516916483559348_n

En pleine séance d’entrainement en salle hypoxie à la SUVA à Sion

Une semaine après mon opération, me voilà de retour à l’entrainement sur mon home-trainer… en hypoxie. Travailler et suer à l’intérieur n’est de loin pas ma tasse de thé!!Mais à coup sur un passage obligé de ma réhabilitation. Ces séances vont m’aider à apprécier d’autant plus le moment où je vais pouvoir ressortir ma bicyclette dans quelques semaines!!

16864925_1327603883970522_326744409730977336_n

Le pourquoi du comment d’un entrainement en chambre hypoxie

Mon objectif de retour reste le Tour de Taiwan fin mars, à voir selon l’évolution de ma blessure. Merci à tous pour votre soutien.

A tout bientôt!!

91% de l’objectif atteint après 25 jours/45 jours!!

Fr. 13’738.- (soit 91% de l’objectif annoncés) récoltés en 25 jours seulement!

https://wemakeit.com/projects/do-it-different

Le bilan à vingt jours de la fin dépasse en tout point mes attentes !! Je suis vraiment impressionné par le succès rencontré par mon projet. Vous ne pouvez savoir à quel point votre soutien me boost et motive pour cette saison si spéciale et pleine de surprises. Grâce à vous, je suis entrain de vivre des expériences les plus formidables de ma carrière.

Au départ du Circuito Ciclistico «Angel Miguel Sanabria» dans la région de Boyaca à 2600m d'altitude

Au départ du Circuito Ciclistico «Angel Miguel Sanabria» dans la région de Boyaca à 2600m d’altitude

Lors des 8 derniers jours, j’ai cumulé plus de 30 heures d’entrainement. Ce travail est plus axé sur la qualité que sur le volume à proprement parler (une trop grosse charge d’entrainement à cette altitude serait inutile et difficile à encaisser). En effet outre les deux courses auquel j’ai pris part, il a été question de sprints répétés, travail de forces et diverses intensités. (voir mon profil STRAVA : https://www.strava.com/pros/1783166  )

Riding the Line =D

Riding the Line =D

Les conditions d’entrainement sont vraiment au top ici à Sopò. L’organisation mise en place par la famille d’Edwin (repas, lessive, massages, suivi en moto lors des entrainements,…) me permet de me préparer sereinement pour la saison qui va débuter «officiellement» dans un mois en Californie lors de la Chico Stage Race. http://www.chicostagerace.com

2ème épreuve colombienne à Tuta. Une nouvelle superbe expérience et des sensations bien présentes. À l’attaque à de nombreuses reprises, j’ai pu prendre le large à 10km de l’arrivée en compagnie de 2 autres coureurs. Seul aux commandes par la suite, je me fais reprendre à moins de 2 km de l’arrivée.

2ème épreuve colombienne à Tuta. Une nouvelle superbe expérience et des sensations bien présentes. À l’attaque à de nombreuses reprises, j’ai pu prendre le large à 10km de l’arrivée en compagnie de 2 autres coureurs. Seul aux commandes par la suite, je me fais reprendre à moins de 2 km de l’arrivée.

Les deux prochains jours seront consacrés au repos et à la découverte. Je vais en effet profiter d’une micro-coupure pour aller découvrir la fameuse ville de Medellin!

La ville de Zipaquira vu d'en dessus

La ville de Zipaquira vu d’en dessus

À tout bientôt
#DoitDifferent #iRideTheLine

Simon

Tour of Utah

28423266960_1f57641857_z

Zion National Park

 

J’ai effectué mon retour à la compétition après une petite pause estivale et surtout un long stage en altitude de l’autre côté de l’atlantique, à l’occasion du Tour of Utah. Ma présence dans 3 l’échappée matinale lors de trois des sept étapes est l’expression de belles sensations ressenties lors de cette épreuve disputée en grande partie en altitude.

SONY DSC

Most Agressive Rider Stage 3

 

Le plaisir pris à courir à l’avant de la course ainsi que les paysages fantastiques et surtout inoubliables ont contribué à la réussite de mon voyage aux USA. C’est aussi durant cette épreuve que j’ai reçu la confirmation de ma participation à mon deuxième Tour d’Espagne. Cette sélection est une réelle opportunité pour montrer le maillot et espérer décrocher un contrat pour la saison prochaine.

http://www.iamcycling.ch/la-vuelta-mathias-frank-jaimerais-gagner-une-etape-en-me-faisant-plaisir/

Tour of Utah

Crédit photo Tour of Utah

Tour of Utah

Crédit photo Tour of Utah

 

Tour of Croatia

Superbe course de reprise en Croatie, couronnée par le succès de mon collègue Norvégien Sondre Holst Enger lors de la dernière étape à Zagreb! Pour ma part, j’ai profité de cette semaine de compétition pour commencer à me reconstruire. L’ambiance au sein de l’équipe, la beauté des paysages ont contribué à la réussite de cette épreuve !

Tour d’Algarve 17-21.02

1ère épreuve européenne et réel départ pour ma saison, le tour d’Algarve a eu lieu la semaine dernière. Long de 5 jours et très montagneux, cette épreuve de début de saison très disputée est l’endroit idéal pour parfaire sa condition physique après les longs entraînements hivernaux.

IMG_0534

décrassage après une belle 4ème étape

Arrivé un peu grippé, j’ai souffert les premiers jours. Toujours présent pour aider mes leaders (Pantano pour les arrivées au sommet et Jonas Van Genechten pour les sprints), j’ai assez bien passé les 3 premières étapes.

vue de la chambre d'hôtel ;)

vue de la chambre d’hôtel 😉

Sur la dernière étape, j’ai pu sortir de l’anonymat du peloton et prendre l’échappée matinale. Cette journée passée à l’avant fut un plaisir et surtout un bel entraînement pour les courses à venir!

IMG_0543

échappé dans le final de la 5ème étape du tour d’Algarve

Prochaines épreuves à mon programme : La classique Sud Ardèche et la Drôme Classique ce weekend !

VUELTA 2015

C’est désormais officiel :
Je serai au départ de la 70ème édition de la Vuelta a España qui débutera samedi prochain par un contre-la-montre par équipe! C’est dans l’optique de poursuivre mon « apprentissage » mais aussi de grandir physiquement en vue de la saison prochaine que le Team IAM Cycling à décidé de m’aligner sur cette épreuve longue de 21 étapes. Le niveau y sera extrêmement élevé puisque exception faite d’Alberto Contador, la plupart des plus grands coureurs du moment (Froome, Quintana, Valverde, Nibali…) seront présents sur les routes espagnoles dès samedi. Mon objectif personnel sera en premier lieu de voir Madrid le 13 septembre prochain tout en participant au mieux au travail d’équipe dont l’objectif annoncé est de remporter une étape. Notre sprinter Matteo Pelucchi sera notre plus grande chance de succès en cas d’arrivée au sprint
N’hésitez pas à me poser (ici même comme commentaire) toutes les questions qui vous passent par la tête (préparation, entraînement, sélection, récupération, objectifs…) Je posterai un article sur mon site internet d’ici au grand départ de ce qui s’annonce comme étant la plus grande expérience de ma carrière cycliste afin d’y répondre!
11825612_10207752504709843_721964834000161038_n

Baloise Belgium Tour

Après avoir passé une dizaine de jours en Belgique chez mon collègue Julien Tarmarcaz, puis chez mon coéquipier belge Dries Devenyns (pendant lesquels j’ai pu bien m’entrainer et surtout repérer les deux étapes clef du Tour de Belgique) j’ai repris la compétition à l’occasion du Tour de Belgique.

1621784_10205623214613945_7715643443270451660_n

Prologue du Tour of Belgium

Prologue :
« 4 semaines après le tour du Yorkshire, j’ai pris le départ aujourd’hui du Tour de Belgique, qui a débuté par un prologue dans les rues de Bornem. L’équipe a réalisé une superbe performance puisque la victoire est revenue à Matthias Brändle et Martin Elmiger a pris la 4ème position! Pour ma part, la condition est bonne et je me réjouis de participer dès demain à la défense du maillot rouge de leader, sur une étape toute plate mais qui s’annonce venteuse… donc nerveuse!! »

10384047_700813496689406_7194807014284567125_nljjh

À la planche pour la défense du Maillot rouge de Leader de Matthias Brändle

1ère étape :
La première étape fut plutôt calme, 6 coureurs d’équipes continentales se sont échappés dès le départ de course et avec mon coéquipier norvégien Sondre Holst Enger, puis avec l’aide de Marcel Aregger, nous avons contrôlé l’écart, leur laissant jusqu’à 5 minutes d’avance. Une fois le dernier rescapé avalé par le peloton, c’est au sprint que s’est joué la victoire qui est revenue à Tom Boonen. À noter la très belle 4ème place de mon collègue de chambre Jonas Van Genechten.

11260948_10206587292510615_4510442488503873418_n

Dernier passage sur la ligne d’arrivée

2ème étape:
Une étape flandrienne, courue sur les secteurs pavés et Monts du Tour des Flandres était au programme du jour. Il a été plus compliqué de contrôler la course aujourd’hui, car le vent violent à rendu le peloton plutôt nerveux. Après une heure de lute intense, une échappée comprenant notamment Rohan Dennis, actuel 2ème du général a pris les devants. Il nous a donc fallu nous démener un peu plus que la veille pour les contenir et contrôler l’écart au dessous des 3 minutes. Notre travail en tête de peloton ainsi que l’enchainement des monts et secteurs pavés qui s’en est suivi a suffit à amincir tout d’abord l’écart mais aussi le nombre de coureurs présents dans le peloton. La victoire est revenue aujourd’hui à Arnaud Demare, Matthias Brändle conserve quant à lui son maillot de leader!

_D3A9770

À l’avant du peloton sur les pavés flandriens

3ème étape:
Journée plus calme pour IAM Cycling aujourd’hui sur le Tour de Belgique, en effet, le rapproché des sprinteurs au classement général nous poussa à laisser le contrôle de la course à leurs coéquipiers. En effet si soit Tom Boonen, soit Arnaud Demare gagnait cette étape, ils auraient dépossédé Brändle de son maillot de leader. J’ai donc pu profiter pour étape casse-pattes pour prendre une « journée de repos », en me relevant dans le final. J’ai ainsi pu refaire un peu de jus pour la dernière étape annoncée très difficile. Dans le final, Matthias Brändle a réussi à grappiller quelques secondes de bonifications qui lui a permis de conserver son maillot de leader!! C’est donc tout de roue vêtu qu’il prendra le départ de la dernière étape.

10422215_10205639284735688_8942585701471348985_n

De retour dans le peloton après une petite pause pipi!

4ème étape :
« Mon Tour de Belgique ne s’est malheureusement pas terminé de la meilleure des manières. J’ai été contraint à l’abandon lors de la dernière étape après avoir été percuté par un coureur de l’équipe Veranda Willems dans la descente de la côte de Stockeu alors que je roulais en tête de peloton! C’est un peu dommage de terminer cette superbe semaine de cette manière car après tous les efforts consentis ces derniers jours, j’avais à cœur d’aller le plus loin possible pour défendre le maillot de leader de Matthias Brändle! Martin Elmiger a quant à lui pris la 10ème place de l’étape qui lui a permis de terminer 5ème du général final. » Le bilan de la semaine est pour le moins satisfaisant pour l’équipe avec 1 étape, 4 jours avec le maillot de leader et une 5ème place au général! Ma prochaine course sera le Grand Prix d’Argovie jeudi 11 juin, avant de prendre la direction de Baku et les Jeux Européens!

11052432_10205225155886352_8983762046329432145_n

La bonne ambiance régnait chez IAM Cycling pendant cette semaine belge.

 

 

Tour de Yorkshire 1-2-3 mai

Pour mon retour à la compétition après 5 semaines « d’inactivité », j’ai eu la chance de participer à la 1ère édition du Tour de Yorkshire. Un très nombreux public était attendu tout au long des 3 jours de course au profil très accidenté!

1ère étape :

Un temps froid et venteux nous a accompagné tout au long des 174km de l’étape. Le profil reçu dans le road book était pour le moins trompeur, il aurait pu laisser présager un sprint d’une soixantaine de coureurs, mais il n’en fut rien! En effet, les routes du nord-est de l’Angleterre réserve bien des surprises! La répétition de difficultés non répertoriée eu tôt fait de faire exploser le peloton. Les bonnes sensations de ces derniers jours à l’entraînement se sont confirmées aujourd’hui. Les jambes tournaient plutôt bien malgré les forts pourcentages du jour! J’ai pu « faire la course » jusqu’à environ 20km de l’arrivée où 10 coureurs (Voeckler, Nordhaug, Sanchez…) sont sortis et ne seront plus revus. Pas représentés à l’avant, nous avons dû rouler pour relier l’arrivée, dans ce qu’il en restait du peloton.

IMG-20150501-WA0000

à l’attaque dans le final de la 1ère étape

2ème étape :

Après les abandons de deux des coureurs les plus rapides du peloton (Marcel Kittel et Ben Swift) à l’issue de la première étape, notre sprinter Matteo Pelucchi faisait figure de grand favori pour cette étape promise à un sprint massif dans les rues de York. C’est donc tout naturellement que le contrôle de la course nous revint. Tout ne se passa malheureusement pas comme prévu en début de course et 8 coureurs ont réussi à prendre plus de 7 minutes (alors que nous avions prévu de ne pas laisser sortir plus de 4 coureurs et de les contenir à 3-4 minutes). La poursuite fut donc plus compliquée et couteuse en énergie que prévu. J’ai travaillé en tête de peloton jusqu’à 10 kilomètres de l’arrivée. L’échappée a finalement été reprise à moins de deux kilomètres de l’arrivée !! Matteo Pelucchi a pris la 2ème place de l’emballage final battu sur la ligne par Moreno Hofland. Il est certain que Matteo aurait pu espérer à mieux si Vicente Reynes avait pu l’épauler dans les dernier kilomètres au lieu d’avoir eu à se sacrifier plus tôt dans l’étape afin de reprendre l’échappée. Le contrôle d’une échappée commence en effet dès les premiers kilomètres de course et nous en avons fait l’expérience aujourd’hui!

sptdw7002_670

Quel monde tout au long des routes du Yorkshire !!

3ème étape :

La dernière étape « Queen Stage » de ce tour du Yorkshire était longue de 164km, pour plus de 3000m de dénivelé positif! Le Team Sky contrôla la course tout au long de la journée afin de protéger le maillot azur de Lars Peter Nordhaug. Chez IAM la consigne était claire : « minimum un mec dans l’échappée » car si la victoire se dispute entre costaud, il serait très dure d’espérer faire un résultat. Mon camarade de chambre norvégien Sondre Holst Enger parvint à se glisser dans la matinale. J’ai donc ensuite tâché de rester placé au mieux à l’avant du peloton sur ces routes tortueuses pour économiser un maximum d’énergie afin de tenter d’accompagner les meilleurs le plus longtemps possible. J’ai pu conserver ma place dans le premier groupe jusqu’ à l’avant dernière difficulté du jour où l’équipe BMC de Samuel Sanchez fit exploser ce qu’il restait du peloton.

IMG_20150505_224203

En action dans l’une des principales difficultés de la journée

Ce Tour de Yorkshire fut certainement une des plus belles expériences de ma carrière cycliste. En effet, le parcours traversait des paysages fabuleux et surtout : je n’ai jamais vu autant de monde au bord de la route!! Je pense que seul le Tour de France peut faire mieux en la matière! Il est vraiment incroyablement motivant d’avoir à se frayer un chemin parmi la foule! Pour la suite de mon programme, je vais courir le Berner Rundfahrt avec l’équipe nationale samedi 9 mai, avant de me préparer pour le Tour de Belgique qui se déroulera à la fin du mois.

Des news !

Voici quelques temps déjà que je ne vous ai plus donné de nouvelles. Depuis mon abandon au Tour de Catalogne enfaite dont voici la raison : j’ai ressenti au soir de la 3ème étape une petite gène au niveau du tendon péronier. Douleur qui est devenue insupportable au matin de l’étape reine de La Molina. J’ai donc été contraint de mettre pied à terre après 20km d’étape seulement. Ce fut un grosse désilusion car il me tenait vraiment à cœur de terminer cette première épreuve World Tour de ma carrière. Il aurait été très intéressant pour ma progression d’encaisser une charge d’entraînement de cette qualité. Car en plus de la fantastique expérience qu’est une première course d’une semaine à ce niveau, elle permet aussi de progresser physiquement!
Mes douleurs provenant certainement de mes problèmes de chaussures (mon pied est trop large pour le commun des chaussures et j’en souffre d’autant plus cette saison avec l’augmentation des charges d’entraînement), j’ai décidé avec le conseil de mon équipe de rentrer à la maison au lendemain de mon abandon afin de prendre 3 jours de repos complet et surtout de trouver une solution viable pour le futur de ma saison (et de ma carrière).
J’ai profité de ces 3 jours de repos pour me couper au maximum avec le monde du vélo et me changer les idées en compagnie de ma copine en Italie, tout en étant à l’affut pour trouver une solution pour mes chaussures.

J’ai ensuite gentiment repris l’entraînement, et cela sans ressentir de douleur, malgré quelques tests appuyés. Pour mes chaussures, une solution provisoire a été trouvée et j’ai donc pu venir (un peu plus tardivement que prévu) au stage d’équipe prévu en Sierra Nevada à plus de 2’200m d’altitude. Ce camps d’entraînement prévu dans un creux de mon programme de course et me permettra de profiter des bienfaits naturels de l’altitude afin de préparer au mieux mes prochaines échéances que sont la Flèche Brabançonne, le Tour du Yorkshire ainsi que plus tard le Tour de Belgique. Malgré toute ma bonne volonté, il m’a été impossible de m’entraîner correctement pendant presque 2 semaines à cause des nombreux tests de chaussures. Et je suis maintenant ici avec un tendon qui ne me laisse pas encore totalement tranquille. Je prends donc mon mal en patience en attendant des jours meilleurs!

A bientôt

Simon