OberÖsterreich Rundfahrt 20-22-.06

À la suite de mon camps d’entraînement de Macolin, j’ai participé ce weekend à ma première course à étape internationale de la saison : le tour de Haute Autriche. Cette course UCI 2.2 courue sur 3 jours au nord de l’Autriche, dans la région de Linz était ma dernière préparation avant les championnats suisses du weekend prochain.

1ère étape :
Rien de spécial à signaler sur cette étape longue de 185 kilomètres qui s’est terminée par un sprint massif. Après avoir tenté à quelques reprises de prendre part à l’échappée matinale, je suis resté sagement au sein du peloton. La tension présente lors des derniers kilomètres m’a retenu de disputer le sprint. Je termine dans le gros du peloton.

 2ème étape :
Cette 2ème étape bien plus montagneuse que la première correspondait bien à mes caractéristiques avec un circuit final en « montagne russe ». L’année dernière le vainqueur final du tour s’était échappé dans la descente précédent l’entrée sur le circuit final. J’ai décidé de tenter le même coup de poker en attaquant à environ 50 kilomètres de l’arrivée. Le calme au sein du peloton emmené par l’équipe Giant du Hollandais Lars Van der Haar m’a permis de rejoindre l’échappée du jour en solitaire et de prendre plus d’une minute et demi au groupe principal. Cet effort me coûta un peu trop d’énergie et j’ai été repris à 15 kilomètres de l’arrivée par un groupe encore conséquent. Une fois repris, j’ai terminé l’étape au sein d’un peti gruppetto.

cz

Paysage typique de la Haute Autriche, à la frontière avec la République Tchèque

 3ème étape :
La dernière étape était plutôt plate dans sa partie initiale, se terminait sur un circuit final à effectuer à trois reprises. Cette boucle comprenait, le Porscheberg, un mur de 1.5 kilomètres comprenant des passages à 20%. Me retrouvant loin au classement général, j’avais décidé de tenter ma chance en début d’étape, mais l’équipe du leader Pawel Cieslik a véritablement cadenassé la course et n’a pas laissé le moindre groupe s’en aller. J’ai donc attendu le circuit final où je me suis mis au service de mon coéquipier Lukas Jaun, 6ème de la 1ère étape et bien en jambes ce weekend. Après l’avoir replacé dans les premières positions au pied du mur final, je termine dans un groupe pour la 35ème place environ.

Malgré le manque évident de résultat, cette épreuve autrichienne a été une belle préparation pour les championnats de Suisse et d’Europe de ces prochaines semaines. Je pense avoir souffert ce weekend d’un petit manque de fraîcheur au sortir d’un mois où j’ai enchaîné les compétitions et longues séances d’entraînement. Mais c’était plus ou moins prévu ainsi, et il me reste maintenant à bien récupérer de ces efforts pour espérer faire un beau championnat dimanche prochain à Pfaffnau !

OberÖsterreich Rundfahrt 2.2 14-15-16.06

Bonjour à tous,

Ce weekend j’ai participé à l’OberÖsterreich Rundfahrt. Le tour de haute Autriche, long de 460 km pour 3 étapes, est classé à UCI 2.2.

La première étape, plutôt difficile dans sa première partie, laissait tout de même présager un sprint massif dans les 60 derniers kilomètres à plats. Malgré tout, j’ai essayé de prendre la bonne échappée en début de course dans l’optique de pouvoir faire la journée à l’avant et pourquoi pas de pouvoir revêtir un maillot distinctif. Pourtant, tout ne se passa pas comme prévu, aucune échappée n’est parvenue à sortir avant le km 100. Comme je le redoutais, cette échappée fut la bonne et ne sera jamais revue. Malgré tout, le final fut assez tendu car le peloton a échoué à 4 petites secondes du groupe de tête. Pour ma part, j’ai tenté de préparer le sprint pour un de mes coéquipiers ( Raphaël Addy) qui a pris la 15ème place de l’étape.

OO1_9457

La deuxième étape fut contrôlée jusqu’au circuit final par l’équipe du leader: Voralberg . Le parcours, assez casse-patte, laissait présager une jolie bataille pour la victoire. Cette dernière fut magnifiquement anticipée par le grand favori: Ricardo Zoidl qui est sorti avec un de ses coéquipiers dans la descente précédent l’entrée sur le circuit. Il n’y a donc pas eu la possibilité de jouer la victoire d’étape. J’ai terminé dans le premier groupe de battu à la 30 ème place.

Et pour terminer: la dernière étape. A cause de son profil très escarpé, cette dernière est considérée comme l’étape reine. En effet, le circuit final, à parcourir trois fois, comprenait une bosse assez difficile d’environ 2km. Très bien placés lors des deux premiers passages dans la bosse, j’ai tenté d’attaquer une ou deux fois, sans succès. Un groupe d’une soixantaine de coureur est donc arrivé ensemble au pied de la dernière bosse. Ricardo Zoidl a attaqué dès le pied de la bosse, dans le passage le plus raide. J’ai été le seul a pouvoir réagir mais n’étant pas directement dans sa roue lorsqu’il est sorti, je suis venu mourir à 30 m de lui avant de coincer quelque peu. Au passage du prix de la montagne, nous étions environ une dizaine, mais dans la descente menant à l’arrivée, plusieurs petits groupes ont pu rentrer. La deuxième place se joua donc au sprint. Mal placé avant le dernier virage je termine à la 14ème place de l’étape.

OO1_dsf9189

Malheureusement, étant donné qu’aucune étape n’a vraiment pu créer la sélection, le classement général s’est joué à la place. Etant donné que lors de la première étape je n’ai pas participé au sprint, et que lors de la deuxième étape je termine aussi dans les derniers du groupe, je me classe seulement 23ème du classement général final. Malgré tout, ma forme actuelle me satisfait grandement et je me réjouis de courir le championnat suisse élite la semaine prochaine.