Weekend Belge 01.03/04.03

Pour mes premières courses professionnelles en Belgique, j’ai eu la chance de participer à deux épreuves : Kuurne-Bruxelles-Kuurne et le Gp Samyn. Ces deux semi-classiques sont l’endroit idéal pour acquérir de l’expérience et me faire au « paysage » belge. L’atmosphère de ces courses me fascine littéralement: le public passionné massé autour des bus d’équipes, la tension dans le peloton à l’approche du départ et des premières difficultés, tout le savoir faire des coureurs expérimentés placés aux avants-postes aux endroits clés, mais aussi, et surtout l’empreinte mythique des routes sur lesquelles des générations et des générations de coureurs cyclistes se sont « affrontés ». C’est toutes ces choses qui me font apprécier ces courses si spéciales et si courtisées ! (Petite vidéo d’un de mes entraînements sur les mythiques monts des Flandres : Une journée en Flandres)
Malheureusement, tout ne s’est pas vraiment déroulé comme je l’avais espéré. En effet, même si je partais dans l’inconnu, je m’étais fixé ces deux épreuves comme premiers objectifs de ma saison. En voici un court résumé !

Kuurne-Bruxelles-Kuurne 01.03 :

Cette semi-classique se termine souvent par un sprint massif, malgré l’enchaînement de plusieurs monts célèbres (Kruisberg, Côte du Trieu et Oude Kwaremont). Pour ma première participation à Kuurne, le vent violent qui soufflait sur la ligne de départ m’a rendu quelque peu nerveux. Interview :

Une fois parti, j’ai tenté à plusieurs reprise de prendre part à l’échappée matinale, mais un groupe de 6-7 coureurs s’en est allé sans moi. Il m’a donc ensuite fallu me concentrer sur le placement à l’avant du peloton ainsi qu’à rester le plus proche possible de mes coéquipiers. Le peloton se scinda en deux dans la côte du Trieu et j’ai œuvré une première fois au retour de Matteo Pelucchi en tête de la course. Nous avons pu faire la jonction, mais malheureusement trop proche du pied du vieux Kwaremont (principale difficulté pavée du jour) où le peloton explosa à nouveau. Je me suis donc remis à la tâche avec Martin Elmiger afin de rentrer sur la tête de la course. Une fois rentré, j’ai été légèrement détaché dans une nouvelle difficulté où j’ai été victime d’une crevaison. Les commissaires avaient organisé un barrage pour les voitures de directeur sportifs, et il m’a donc fallu attendre plus d’une minute avant d’être dépanné et ensuite, impossible de rentrer dans le peloton. Malgré tout, la 10ème place de Pelucchi dans le sprint final m’a tout de même apporté une petite satisfaction du travail accompli.

Gp Samyn 04.03 :

Dans l’enchaînement de Kuurne, nous avons participé au Gp Samyn, épreuve d’ouverture en Wallonie. Le parcours a complètement été revisité cette saison avec un circuit final très exposé au vent de côté et comprenant 3 « mauvais » secteurs pavés. L’équipe a participé à cette épreuve avec un effectif quelque peu amoindri. Cette situation laissait plus de liberté aux coureurs présents, même s’il était clair que notre leader du jour serait le belge Jonas Van Genechten. C’était donc une occasion favorable pour me tester, et pour tenter de courir « pour un résultat » une première fois de la saison.

Gp Samyn 2015

Gp Samyn 2015

Malgré quelques petites alertes à la bordure lors des 100 premiers kilomètres en ligne, la course fut plutôt calme jusqu’au circuit final. Bien placé à l’avant de la course lors du deuxième tour de circuit, j’ai été victime d’une chute massive dans un virage sur pavé mouillé! Le temps que je me relève et que mon mécano remette mon vélo en état de marche, le peloton était parti sans moi. Et malgré l’abri de la voiture, il m’a été impossible de réintégrer le peloton. C’est donc avec une pointe d’amertume que j’ai dû abandonner ma deuxième épreuve du weekend.

Le bilan de ma semaine belge est donc un échec en terme de résultat, mais une belle réussite en terme d’expérience. Il m’est apparu comme une évidence que j’allais, à l’avenir, me concentrer sur ce genre d’épreuve! Pour la suite du programme, je vais profiter des deux prochaines semaines pour passer du temps à la maison, avec ma famille et mes amis, tout en me préparant au mieux pour ma première épreuve World Tour : le Tour de Catalogne (du 23 au 29 mars).

À très bientôt

Simon

1ères courses de la saison

Trofeo Mallorca :

J’ai débuté ma saison au Trofeo Mallorca avec 2 courses d’un jour promises à un sprint massif. La consigne pour ces deux épreuves était très claire : tout pour notre sprinteur : Matteo Pelucchi. Et c’est de la meilleure des manière qu’il démarra sa saison en empochant 2 succès en autant de sprints disputés ! De mon côté, je suis satisfait de ce que j’ai pu accomplir. Il m’a été demandé de rester le plus proche de lui et de le replacer dans le final. Chose que j’ai pu mener à bien sur les deux épreuves. En effet, une chute est venue désorganiser les plans de l’équipe le premier jour, et je me suis retrouvé seul en sa compagnie à 4 kilomètres de l’arrivée.

2995_matteo-pelucchi-wins-challenge-mallorca-2015

La première victoire de Matteo Pelucchi à Mallorca

 

J’ai pu le replacer jusqu’aux 2 kilomètres où il a pu retrouver la roue de son dernier lanceur : Alexey Saramontins. Ce dernier a par ailleurs été malchanceux sur la deuxième épreuve. Il a été victime d’une crevaison à 10 kilomètres de l’arrivée. Je me suis donc à nouveau retrouvé seul aux côté de Matteo jusqu’au retour de Sara à 5 kilomètres de l’arrivée. Ces deux expériences furent vraiment géniales ! Il est tellement gratifiant de travailler pour un leader qui… gagne comme Matteo. Ma saison a donc été lancée de la plus belle des manières.

IMG_20150216_083421

Prêt au départ

 

Stage Alicante + Classica Almeria :

Afin d’esquiver le retour de l’hiver en Suisse, j’ai pris la direction d’Alicante avec mon collègue Jonathan Fumeaux dans le but d’effectuer une nouvelle semaine d’entraînement au soleil avant de prendre le départ de la Classica Almeria qui s’est déroulée à envion 200 kilomètres d’Alicante dimanche dernier. Au programme de ce stage, 4 belles journées d’entraînement avec son lot d’heures de selle et d’intensités !

IMG_20150216_083610

Passage dans le désert d’Almeria

 

Ce mini-stage, n’était pas de la meilleure préparation possible pour la Classica Almeria, mais ce nouveau bloc d’entraînement était très important pour la suite de la saison. C’est donc un petit peu fatigué que j’ai pris le départ de cette épreuve courue sous un soleil généreux. Un vent tempétueux soufflait en début de journée et les routes exposées du désert d’Alicante laissaient présager une journée stressante et des bordures dans le final. Mes sensations furent contraire à ce que j’ai pu ressentir au cours de ces derniers jours, c’est à dire plutôt mauvaises. Plusieurs facteurs ont perturbés ma performance ce dimanche en plus de la charge d’entraînement de la semaine: une très mauvaise digestion du petit déjeuner et un mal de crâne persistant. La journée fut donc assez longue pour moi et je termine dans le « grupetto » à 9′ environ du sprinteur anglais Mark Cavendish.

IMG_20150216_083445

Sur la ligne de départ en compagnie de Jérôme Pineau

Ma prochaine course sera le Tour du Haut Var samedi et dimanche prochain, avant de prendre la direction de la Belgique pour y disputer 2 épreuves : Kuurne Bruxelles Kuurne et le Gp Samyn.

Maillot 2015 et préparation hivernale

Bonjour, voici quelques images de mon nouveau maillot 2015 !

 10868159_10205826335396814_8854142654535587366_n

received_10205768220703983.jpeg

20141221_131652

Préparation hivernale par le plaisir à VTT !

20141219_094957

En salle de force

20141218_111212

Stage de décembre à Majorque avec IAM

Stage de Cohésion + Teampresentation

C’est à Gstaad que s’est déroulé le traditionnel stage de cohésion de l’équipe. Tests médicaux, réunions, moments de détente et premier contacts avec les nouveaux arrivants étaient au programme de ces 3 jours qui se sont terminés par la présentation officielle de l’équipe.

 

 

 

 

Voici quelques clichés de ce premier stage :

20141210_120819

Après-midi curling chez IAM Cycling

 

IMG-20141211-WA0008

IAM Cycling 2015 au complet lors de la présentation d’équipe à Gstaad

 

IMG_20141211_145934

Les 3 Valaisans de l’équipe

Pro chez IAM Cycling en 2015

Je suis heureux et fier de vous annoncer que je serai professionnel chez IAM Cycling la saison prochaine ! Mes performances ainsi que mon état d’esprit lors de mon stage ont convaincus les dirigeants de l’équipe à me faire confiance ! Je vais donc rejoindre mes coéquipiers et amis valaisans Jonathan Fumeaux, Sébastien Reichenbach et Johan Tschopp au sein de la seule équipe professionnelle helvétique.

Passer professionnel, côtoyer les plus grands coureurs et courir les plus grandes courses a toujours été un rêve! Mais ça n’a jamais été un objectif à part entière, je n’ai jamais pédalé dans le seul but de passer un jour professionnel. Mais tout simplement car ce sport est ma passion et que j’ai un plaisir énorme à enfourcher ma bicyclette. Je me suis malgré tout toujours dit que si l’occasion se présentait je ne la laisserais évidemment pas passer… et c’est ce que j’ai fait ! Je peine encore à me rendre compte de ce qui m’arrive.

1962742_779072002116249_9013469258031965958_n

Mon nom sera imprimé au dos du maillot IAM CYCLING en 2015

Ce contrat est loin d’être un aboutissement. C’est surtout une récompense du travail accompli et le début de quelque chose de nouveau. Mon passage chez les professionnels demandera de nouveaux sacrifices, beaucoup de travail et de kilomètres afin d’atteindre le meilleur niveau possible et d’exploiter mon potentiel au maximum.

Voici le sujet paru dimanche dernier à sport dimanche qui officialise mon passage chez IAM CYCLING.

http://www.rts.ch/video/sport/sport-dimanche/6180125-le-mag-le-quotidien-d-un-stagiaire-cycliste.html

Merci à tous ! Sans votre soutien je ne serais jamais arrivé à obtenir ce sésame ! Depuis mes débuts vous êtes là pour me soutenir et c’est vraiment fondamental dans le suivi de ma carrière ! Un tout grand merci à mon entraîneur Raphael Faiss qui a toujours été là pour m’aider à progresser et pour me soutenir dans les moments plus difficiles, ainsi qu’à mon amie Florence sans qui rien de tout ça n’aurait été possible! Je tiens aussi à remercier mon équipe Roth Felt pour les bons moments vécus durant ces deux saisons !