La Colombie, un vrai pays de cyclisme !

C’est un Simon plein de souvenirs et des images plein les yeux qui s’est confié quelques jours après la fin de la Vuelta a Colombia, le Tour de Colombie (UCI 2.2), qu’il a terminé au 98ème rang final, non sans avoir été l’un des grands animateurs des deux semaines de course. « Mon bilan est très positif« , explique Simon, « c’est clair qu’il me manque une victoire ou un très bon résultat personnel, mais l’équipe a réalisé un très beau tour avec une victoire d’étape et un podium sur une autre étape, en tant qu’équipe étrangère nous avons réussi à marquer la course ce qui n’était pas gagné sur une épreuve qui reste normalement la chasse-gardée des formations colombiennes. »

Au-delà de ces satisfactions collectives, ces deux semaines en Colombie auront été des journées de plaisir pour Simon malgré le profil exigeant des étapes : « J’ai pu produire le cyclisme que j’aime, un cyclisme offensif, agressif. C’est ma manière de courir, tenter le coup d’éclat… après, c’est vrai que c’est un peu « ça passe ou ça casse », mais par deux fois j’ai bien cru que cela allait passer pour la gagne… mais voilà la course a été ainsi que cela n’a jamais vraiment lâché derrière et qu’il n’y a pas eu beaucoup de place pour les baroudeurs sur les podiums ! »

Après l’Europe, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique, Taïwan, l’Azerbaïdjan ou les USA, Simon découvrait, en Colombie, sa première course en Amérique du Sud et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas déçu : « C’est une course complètement folle où l’on passe de la chaleur étouffante au niveau de la mer à des altitudes de malade à plus de 3500 mètres ! C’est bien différent de tout ce que j’avais connu jusqu’ici. » Autre souvenir impérissable, la rencontre avec le public colombien : « Il y a un public magnifique, on sent la passion pour le vélo qui habite les gens ici en Colombie. Non seulement il y a énormément de monde au bord des routes et aux arrivées, mais c’est en plus un vrai public de passionnés et de connaisseurs. La course est médiatisée à la TV et à la radio.. .Pour la radio c’est assez fou, il y a deux camionnettes qui suivent la course, une pour l’échappée et une pour le peloton, avec des commentateurs juchés sur le pont et qui commentent toute la course. Grâce à eux le public aux bords des routes connaît tout de la course. Lors de mon échappée le troisième jour le public criait ainsi « El Suizo » à mon passage, un moment incroyable ! Autre bonne surprise, au niveau de la sécurité où tout était parfait… je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais il n’y a pas eu le moindre problème de circulation. »

Avec son échappée solitaire de la troisième étape, l’autre excellent moment de Simon aura sans conteste été le fait de porter le maillot blanc de « meilleur étranger » lors des premières étapes : « Quel bonheur de devoir aller au podium comme ça… je n’en ai pas l’habitude. En plus avec la foule des journalistes et des spectateurs c’est un vrai bon moment de communion, on sent un énorme respect et en grand enthousiasme de la part des gens ici, cela fait du bien. Les Colombiens sont vraiment des gens incroyables, dans le peloton aussi, après deux semaine de course je peux dire avoir discuté avec presque tout le monde. Ils sont ouverts et chaleureux. un vrai plaisir de courir ici ! »

Après ce Tour de Colombie, qui s’est terminé à Pereira Simon et Edwin Avila ont profité d’aller visiter le centre de la Fondation « Moi pour Toit » qui accueille les enfants des rues, justement à Pereira. Simon et Edwin sont en effet devenu parrains de cette fondation créée il y a 30 ans par le journaliste martignerain Christian Michellod. « Cela m’a fait plaisir de pouvoir passer saluer les enfants et les gens de la fondation« , commente Simon, « de voir où et comment ils vivent. Maintenant nous avons pas eu le temps de beaucoup rester mais j’espère pouvoir y retourner bientôt ! »

Simon restera jusqu’au 13 septembre en Colombie avant de rentrer en Suisse pour la « Ballade à Simon », la journée sportive et récréative de son Fan’s Club (toutes les informations suivront rapidement) puis il poursuivra son tour du monde avec des courses prévues en fin de saison au Kazakhstan, en Iran puis au Rwanda !

  20748007_1316824481773913_3353681137115392273_o  IMG-20170816-WA0015_1503039944332  IMG-20170816-WA0012_1503039944566

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *