Des news !

Voici quelques temps déjà que je ne vous ai plus donné de nouvelles. Depuis mon abandon au Tour de Catalogne enfaite dont voici la raison : j’ai ressenti au soir de la 3ème étape une petite gène au niveau du tendon péronier. Douleur qui est devenue insupportable au matin de l’étape reine de La Molina. J’ai donc été contraint de mettre pied à terre après 20km d’étape seulement. Ce fut un grosse désilusion car il me tenait vraiment à cœur de terminer cette première épreuve World Tour de ma carrière. Il aurait été très intéressant pour ma progression d’encaisser une charge d’entraînement de cette qualité. Car en plus de la fantastique expérience qu’est une première course d’une semaine à ce niveau, elle permet aussi de progresser physiquement!
Mes douleurs provenant certainement de mes problèmes de chaussures (mon pied est trop large pour le commun des chaussures et j’en souffre d’autant plus cette saison avec l’augmentation des charges d’entraînement), j’ai décidé avec le conseil de mon équipe de rentrer à la maison au lendemain de mon abandon afin de prendre 3 jours de repos complet et surtout de trouver une solution viable pour le futur de ma saison (et de ma carrière).
J’ai profité de ces 3 jours de repos pour me couper au maximum avec le monde du vélo et me changer les idées en compagnie de ma copine en Italie, tout en étant à l’affut pour trouver une solution pour mes chaussures.

J’ai ensuite gentiment repris l’entraînement, et cela sans ressentir de douleur, malgré quelques tests appuyés. Pour mes chaussures, une solution provisoire a été trouvée et j’ai donc pu venir (un peu plus tardivement que prévu) au stage d’équipe prévu en Sierra Nevada à plus de 2’200m d’altitude. Ce camps d’entraînement prévu dans un creux de mon programme de course et me permettra de profiter des bienfaits naturels de l’altitude afin de préparer au mieux mes prochaines échéances que sont la Flèche Brabançonne, le Tour du Yorkshire ainsi que plus tard le Tour de Belgique. Malgré toute ma bonne volonté, il m’a été impossible de m’entraîner correctement pendant presque 2 semaines à cause des nombreux tests de chaussures. Et je suis maintenant ici avec un tendon qui ne me laisse pas encore totalement tranquille. Je prends donc mon mal en patience en attendant des jours meilleurs!

A bientôt

Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *