Championnats de Suisse : « Une course particulière où j’ai envie de briller »

Une année, à un jour près, après sa 4ème place lors du contre-la-montre des championnats de Suisse Martigny 2016 c’est sur la Place Centrale octodurienne, coeur des championnats nationaux l’an dernier, que nous avons retrouvé Simon, fraîchement rentré de Corée du Sud en compagnie de son équipier Edwin Avila, invité en Valais après avoir invité Simon en Colombie cet hiver. A peine marqué par le quasi tour du monde effectué ces deux dernières semaines (de la côte Est des USA au Valais, via San Francisco, la traversée du Pacifique vers Séoul et un retour à Chemin-Dessus via Moscou et Zurich), c’est à l’ombre bienvenue des platanes de la Place Centrale que nous avons évoqué son état d’esprit avant la course en ligne des championnats de Suisse, ce dimanche à Affoltern.

Simon fera en effet l’impasse sur le contre-la-montre de ce jeudi : « Ce n’est pas l’envie qui manque », explique-t’il, « mais nous n’avons pas de vélo de chrono fourni par l’équipe cette année alors je ne me vois pas trop me lancer sur un vélo traditionnel. Cela me permet surtout d’avoir du temps pour récupérer du jet lag lié aux voyages de ces derniers jours et de préparer au mieux la course de dimanche. » Une course qui promet d’être très particulière pour Simon qui ne pourra pas s’appuyer sur une équipe : « Je suis seul c’est vrai. ce sera différent des dernières saisons où, avec IAM, nous étions l’équipe à battre avec une stratégie d’équipe. Là je devrais me contenter ce faire ma course, d’essayer d’accompagner toujours les meilleurs et de sentir le bon moment. Les gars de la BMC marchent très fort, on l’a vu ces derniers jours avec Silvan Dillier. Dillier, Küng, Bohli ou encore Frankiny seront les hommes à battre tout comme Albasini, seul lui aussi mais redoutable sur une telle épreuve. Ma marge de manœuvre est étroite mais j’espère pouvoir jouer ma carte pour grimper sur le podium ! »

Même s’il n’a pas de référence cette saison face à ses adversaires de dimanche, Simon arrive toutefois avec une bonne forme au départ de ces championnats de Suisse : « Lors du Tour de Corée j’avais vraiment de bonnes sensations, au niveau de l’analyse de la puissance développée en course j’ai d’ailleurs atteint des niveaux que je n’avais encore jamais touchés. Reste à savoir comment j’aurai récupéré des efforts et des voyages. »

Dès ce mercredi soir, Simon a pris de l’altitude, direction Thyon 2000, en compagnie d’Edwin Avila, afin de préparer au mieux la course de dimanche, mais aussi le prochain rendez-vous du Team Illuminate, le Sibiu ycling Tour (UCI 2.1) qui se courra du 5 au 9 juillet en Roumanie.

Site officiel des Championnats de Suisse Affoltern 2017 : www.affoltern2017.ch

EdwinSimonMartigny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *