Championnat du Monde U23

Ponferra, ville située au nord ouest de l’Espagne, entre St Jacques de Compostel et Madrid était cette semaine le théatre des championnats du monde de cyclisme sur route et contre-la-montre. Après la médaille de bronze de Stefan Küng dans sur le chrono, l’équipe Suisse espoir forte de 6 représentants (Stefan Küng, Thery Shir, Fabian Lienhard, Lukas Spengler, Tom Bohli et moi-même) faisait figure d’outsider. Le circuit de ce championnat ressemblait plus ou moins à celui de l’année dernière à Florence. 10 répétitions d’un circuit de 18.2km comprenant 2 difficultés, une de 4 kilomètres à 5% de pente moyenne et une autre moins longue mais plus raide.

885915_10204750212177936_7446314371192916114_o

Au sein du peloton du Championnat du monde de Ponferrada

Je me suis élancé sur ce parcours qui me convenait plutôt bien, avec une grande motivation et surtout l’envie de « terminer ma carrière d’espoir » de la meilleure des manières.

Les premiers tours de circuit s’annonçaient particulièrement nerveux et dangereux. Il était donc capital de rester le mieux placé possible en tête de peloton afin d’éviter les chutes ou autres pièges. Tout se passa bien pour moi pendant cette épreuve, bien en jambes et très concentré, j’ai pu aborder les derniers tours avec le maximum de fraîcheur physique. En effet, il est vite devenu clair que la décision n’allait pas intervenir avant la dernière répétition du circuit. Nous nous sommes présentés à environ 60 à l’entame du dernier tour. Après une courte discussion avec mes coéquipiers nous nous sommes dit que la meilleure chance pour l’équipe de faire un résultat était Fabian Lienhard et que si l’occasion se présentait, il faudrait tenter de l’aider. Finalement à l’entame de la dernière bosse, je me suis retrouvé en 4ème position et poussé par la motivation de ne pas avoir de regrets, j’ai décidé de tenter ma chance et d’attaquer. Ce fut finalement une petite erreur de ma part de partir si tôt car à mi-bosse, les forces commencèrent à me manquer et j’ai été repris avant d’être légèrement distancé par le groupe des favoris. C’est dommage car sur le contre c’est le norvégien Bystrom qui s’échappe pour aller remporter le titre ! Je prends pour ma part la 43ème place. Bravo à Fabian qui termine 12ème.

Ainsi se terminent mes 4 années dans la catégorie espoir U23 ! Malgré la déception de ne pas terminer dans le premier groupe, je peux tout de même me montrer satisfait de ma course et profiter pleinement de la coupure annuelle ainsi que de mon voyage du côté de l’Australie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *